TES2 - Lycée Koeberlé 2006/2007

Partie 1  : Accumulation du capital, organisation du travail et croissance économique

Chapitre 1  : Croissance, capital et progrès technique

 

>>> Télécharger la version imprimable

 

Dossier 3 : Accumulation du capital, progrès technique et croissance

 

Sujets possibles  :

•  Vous montrerez que si l'investissement est nécessaire à la croissance il n'est pas suffisant. (BAC 2006)

•  Vous expliquerez comment l'investissement est source de croissance économique (BAC 2004)

•  Des taux d'intérêt faibles sont-ils une condition à la croissance ? (BAC 2006)

•  En quoi le progrès technique est-il source de croissance ? (BAC 2006)

•  Dans quelle mesure la baisse des taux d'intérêt favorise-t-elle la décision d'investir ? (BAC 2006)

•  Après avoir montré que l'accroissement de la demande est une condition nécessaire de la reprise de l'investissement, vous expliquerez pourquoi cette condition n'est pas suffisante. (BAC 2003)

•  Peut-on dire que la contrainte financière est aujourd'hui le déterminant en dernier ressort de l'investissement ?

•  Après avoir caractérisé les liens entre le profit et l'investissement, vous montrerez pourquoi l'investissement, en France depuis une dizaine d'années, a aussi résulté d'autres déterminants.

 

 

I) INVESTIR POUR ACCUMULER DU CAPITAL

 

1.1) Qu'est-ce que c'est ? (accumulation, détour de production, pari sur l'avenir, FBCF, taux d'investissement, investissement matériel/immatériel, investissement de remplacement/de capacité/de productivité (ou rationalisation), investissement privé/public, l'investissement comme vecteur entre le PT et la croissance-développement)

1.2) Comment le financer ? (autofinancement, financement externe, épargne, taux d'intérêt réel)

1.3) Pourquoi investir ? (rôle des anticipations, taux de rentabilité, obsolescence, demande anticipée)

 

II) INVESTIR DANS LE PROGRES TECHNIQUE

 

2.1) Qu'est-ce que le progrès technique ? (recherche fondamentale/découverte/invention/R&D/innovation, destruction créatrice)

2.2) Pourquoi et comment innover ? (rente, concurrence, innovation de procédé/de produit/organisationnelle, innovation et changement social)

 

 

III) PROGRES TECHNIQUE ET CROISSANCE

 

3.1) Repérage du lien dans le temps et dans l'espace

3.2) Le progrès technique peut-il sauver la planète ?

 

***

Notions  : Innovation, taux de rentabilité, taux d'intérêt, demande anticipée, épargne, innovation de procédé / de produit / organisationnelle, recherche-développement (R&D), autofinancement, financement externe, destruction créatrice.

 

Ce que dit le programme

L'investissement étant un maillon essentiel de la plupart des mécanismes qui engendrent la croissance, on en précisera les différents types et formes, de même que les diverses manières, pour l'entreprise, de le financer. On s'attachera à expliciter la décision individuelle l'investissement, en insistant sur sa dimension temporelle et en introduisant, sans formalisme, les notions de rendement anticipé et d'actualisation. On analysera les rôles de la demande anticipée, de la réduction des coûts de production, du taux d'intérêt et du coût des différentes formes de financement. Pour analyser ce dernier point, on pourra s'appuyer sur les acquis du programme de première concernant la mobilisation de l'épargne et le financement de l'économie. Afin de saisir le phénomène de destruction créatrice, dans sa dimension économique de disparition - apparition de biens ou services et de secteurs d'activités, on discutera des liens entre investissement, progrès technique et obsolescence économique. Cette dynamique sera également envisagée sous l'angle du changement social. En prenant un exemple significatif (l'industrialisation, la tertiarisation ou l'urbanisation), on insistera sur les rapports entre les phénomènes économiques, politiques et sociaux dont l'interaction détermine la dynamique du développement.

 

 

marjorie.galy@wanadoo.fr